sam. 02 oct. | 1450 Sainte-Croix / VD

La détection basée sur la cognition, avec Cameron Ford / USA

Une première en Suisse ! 1. La détection basée sur la cognition : Ce séminaire aborde ce qu’est la cognition et comment la mettre à profit au mieux lors de l’entraînement canin pour la détection. Nous couvrirons également les bases du conditionnement classique et opérant, ainsi que ...
La détection basée sur la cognition, avec Cameron Ford / USA

Heure et lieu

02 oct. à 09:30 – 09 oct. à 17:30
1450 Sainte-Croix / VD, Sainte-Croix, Suisse

À propos de l'événement

1. La détection basée sur la cognition : 

Ce séminaire aborde ce qu’est la cognition et comment la mettre à profit au mieux lors de l’entraînement canin pour la détection.  

Nous couvrirons également les bases du conditionnement classique et opérant, ainsi que l’utilisation de marqueurs/signal pour les chiens. 

Nous étudierons la manière dont l’information est perçue par votre chien ainsi que les manières les plus efficaces de délivrer les informations pour l’entraînement. 

Nous verrons comment introduire ces méthodes et comment les utiliser dans la résolution de problèmes. 

Cette session inclura également des expériences pratiques qui permettront aux participants de tester eux-mêmes comment communiquer et transmettre des informations. Tout cela vous permettra de devenir un meilleur conducteur et un meilleur entraîneur pour vos chiens.

2. Evaluer la cognition canine : 

Ce cours est basé sur les recherches menées par Cameron Ford à l’université de Duke. Il est conçu pour tous, que vous soyez un professionnel cherchant à améliorer votre capacité à sélectionner des chiens ou des conducteurs pour la détection et le travail de flair ou un entraîneur (pro ou loisir), apprendre à évaluer la cognition canine vous permettra d’acquérir des informations clés sur le chien en face de vous.

Les tests de cognitions (brain games – jeux cérébraux) vous aideront à récolter des informations cruciales, comme par exemple de savoir si votre chien est doué pour la mémoire, s’il est bon en résolution de problèmes, 

s’il tend à faire des déductions rapidement ? 

Ces évaluations indiquent également si le chien suit aisément les communications gestuelles, et quelle est sa latéralité cérébrale. Si vous travaillez dans la police ou pour une agence de sécurité, ces tests vous aideront à sélectionner des chiens plus adaptés et plus faciles à entraîner. Utilisés en complément des protocoles de sélections et des étapes d’évaluation habituels mis en place par les agences, ces jeux cérébraux canins augmentent le pourcentage de chiens qui seront effectivement engagés comme chiens de travail. Il a été démontré que l’utilisation de ces tests augmentent le pourcentage de sélection de chiens adéquats pour votre programme, et diminue également le temps d’entraînement requis pour préparer les chiens à l’engagement. 

Si vous faites du travail de flair, les informations récoltées par ces jeux vous aideront à mieux comprendre votre chien et à concevoir des sessions d’entraînement qui permettront de débloquer le meilleur potentiel de votre chien. Le simple fait de savoir si votre chien utilise principalement la partie droite ou gauche de son cerveau peut faire une énorme différence sur votre manière de ratisser une zone de recherche.

Séminaire en anglais, traduit en français

Partager cet événement